Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poésie - Page 5

  • Vladimir MAÏAKOVSKI en CROIX

    croix,

     

    ...

    Que la magie

    naisse, pareille à la mise en croix.

    Voyez,

    je suis rivé au papier

    par les clous des mots.

     

    Vladimir MAÏAKOVSKI, L'universel reportage, Farrago, 2001, Trad. Henri Deluy.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Mahmoud DARWICH et les LIVRES

    desséché,rose,

     

    Maintenant

    je me trouve desséché

    tels les arbres sortant des livres

    ...

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Jacques REBOTIER à la PLAGE

    plage,château,sable,

     

    ESPAGNES

     

    Tours désaffondrées

    Mâchoires coulipendantes

    Sur la plage, créneau de nom

    Un château de

    Qui a beaucoup vécu

     

    L'Espagne toute à marée lasse

     

    Jacques REBOTIER, Le dos de la langue, L'arbalète Gallimard, 2001.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Stéphane MALLARMÉ INVENTE le MAIL-ART (2/2)

    fleur,

     

    Rue, au 23, Ballu.

                              J'exprime,

    Sitôt Juin à Monsieur Degas

    La satisfaction qu'il rime

    Avec la fleur des Syringas.

     

    Stéphane MALLARMÉ, Les Loisirs de la Poste, 1894.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Stéphane MALLARMÉ INVENTE le MAIL-ART (1/2)

    roue,épaule,

     

    Villa des Arts, près l'Avenue

    De Clichy, peint Monsieur Renoir

    Qui devant une épaule nue

    Broie autre chose que du noir.

     

    Stéphane MALLARMÉ, Les Loisirs de la Poste, 1894.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Roland DUBILLARD et son PANTALON

    pantalon,

     

    C'est dur, seul, de s'user soi-même ;

    De se râper, de se limer.

    Même mon pantalon ne s'use pas tout seul.

    Du monde entier viennent des aides ;

    Des ouvriers de sel, de poussière, de sable,

    Pour changer mon pantalon neuf

    En un vieux pantalon en ruine.

    ...

     

    Roland DUBILLARD, La boîte à outils, L'arbalète, 1985.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 3 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Louis SCUTENAIRE A RAISON

    parquet,blanc,

     

    La raison est une béquille qui se prend pour une jambe. 

     

     

    Louis SCUTENAIREin Ici on parle flamand et français, Le castor astral, 2005.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Louis SCUTENAIRE dans le MOUVEMENT

    lumière,mouvement,

     

    Avec les mots on marque le mouvement. Avec les images on le fixe.

     

    Louis SCUTENAIREin Ici on parle flamand et français, Le castor astral, 2005.

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent