Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

silence

  • SPECTRE

    buis,taille,

     

    spectre

    de cent métronomes

    s'évanouissant

     

    jusqu'à un silence

    de spectre

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • HIVER

    brouillard,

     

    silence

    loi de l'hiver

     

    mur

    sans son

    du brouillard

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • בית : la MAISON-STROPHE

    maison,nuages,village,

     

     

     

    Entre chaque maison, le silence d'une rue qui prend le soleil, d'un jardin qui respire, le vol d'un passereau

    Dans la verticalité, chacune s'est construite, son grenier en germe dans la forme de sa glaise

    et toute une ville ainsi s'écrit de strophe en strophe où les hommes s'écrivent, lamentation ou épopée

     

     

    ▶︎ Vent du jour : C'est de l'Hébreu, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • שרב : La CANICULE-DISPUTE

    bleu,bleuet,

     

     

    Échappés d'entre des crocs acérés, les mots ont suivi une mauvaise étoile, abandonnée des anges

    et la dispute lézarde les murs, à déchirer leurs nimbes, en des sonorités zébrées d'angles tranchants

    dont la touffeur restera dans des bouches sèches, notre soif d'été obstruée par ce silence de canicule

     

     

    ▶︎ Vent du jour : C'est de l'Hébreu, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le LANGAGE selon Alejandra PIZARNIK

    neige,silhouettes,foule,,

     

    Nuit d'insomnie. J'ai pensé au langage avec tristesse. Pourquoi est-ce que j'écris ? J'ai répondu par cette scène imaginaire. Je vis au Tibet, seule, dans une cabane. Je ne parle jamais avec personne puisque j'ignore la langue de mes voisins. Écrire est ma plus grande ingénuité. C'est comme vouloir contenir ce qui déborde. Dans mon cas, c'est le rêve. Le silence, maîtrise surveillée. Écrire dès lors pour défendre tout cela. Pour mériter mon espace silencieux.

     

    Alejandra PIZARNIK, Journaux 1959-1971, trad. Anne Picard, José Corti, 2010

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • AILES

    été,feuilles,

     

    mieux que la mer

    dans le coquillage

     

    les ailes du papillon

    dans le silence

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • PAPIER

    gris,trame,

     

    pour épouser le silence

    en blanc

     

    ce qu'il faut

    de noir

     

    sur le papier

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le SILENCE selon Jean Hans ARP

    mains,coffre-fort,

     

    il dépose du silence

    dans des coffre forts

    car bientôt

    le silence

    sera hors de prix

     

    Jean Hans ARP, La grande fête sans fin, Arfuyen, 2014

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent