Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hiver

  • CLOUD

    hiver,chagall,

     

    morceau d'hiver

    insufflé

    en forme de poire

     

    et d'autres passants

    comme tirés par un cloud

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • HIVER

     

    la nuit de bonne heure

    pour me rétrécir

     

    fenêtre sur l'hiver

    pour me réfléchir

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Jacques IZOARD : Je SUIS ...?

    hiver,neige

     

     

    Les crevettes blanches

     

    Je donne à l'hiver sa raison d'être.

    Ô ces milliers de doux crachats froids !

    Je donne à l'hiver mes flocons de haine...

    Haletante ou apeurée,

    je m'insinue en l'âme et sous les portes

    et je taille à mon goût

    les maisons mortes.

    Je m'y déchire aux toits pointus ;

    je me gonfle en bleus sensuels.

    Je suis ventre ou coude

    et ma chute est lente et muette.

    Je suis la chair de la paresse,

    je suis la Neige.

     

    Jacques IZOARD, Ce manteau de pauvreté, in Poésies 1951-1978, Éditions de la Différence

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Aaron SHABTAÏ et l'HIVER

     

    arbres,hiver

     

    arbres quelques uns

                            élagués

     

    l'hiver aux genoux

     

    Aaron SHABTAÏ, Le poème domestique, Éditions de l'éclat, Trad. Michel Eckhard-Elial, 1987

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Nuno JÚDICE : CONSONNE

    grenouille,

     

    Zoologie : les grenouilles de Mateus

     

    Quand les grenouilles coassent,

    dans le lac, l'eau se réchauffe.

    C'est comme si un moteur

    sonore

    se mettait à travailler ;

     

    et que la monotonie

    âpre

    d'une consonne

     

    expulsait l'hiver.

     

    Nuno JÚDICE, Un chant dans l'épaisseur du temps, Trad. Michel Chandeigne, Gallimard 1996.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Eugénio de ANDRADE : N'ÉCOUTE PAS

     

    hiver,chemin,

     

     

    N'écoute pas ces voix qui ne cessent

    de croître au chemin de l'hiver,

    les lieux où le corps d'errance

    en errance renonce à être corps

    sont mortels, n'écoute pas ces voix

    où le soleil pourrit, plus jamais.

     

    Eugénio de ANDRADE, Le poids de l'ombre, La différence, 1986.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Eugénio de ANDRADE en SEPTEMBRE

    automne,septembre,

     

    C'était septembre

    ou bien tout autre mois

    propice à de petites cruautés :

    l'ombre resserre ses anneaux.

    Que veux-tu encore ?

    Le souffle des dunes sur la bouche ?

    La lumière presqu'à nu ?

    Faire du corps entier

    un lieu en marge de l'hiver ?

     

    Eugénio de ANDRADE, Le poids de l'ombre, La différence, 1986.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Giuseppe UNGARETTI en FÉVRIER

     

    Sous les écorces, les sèves déjà

    Comme à cause d'un vide, se réveillent,

    Se délivrent, dans un délire de bourgeons :

    Troublé, l'hiver dans son sommeil

    - Et Février, lunatique, en profite

    Pour s'accourcir -,

    Secrètement, n'est plus livide.

    ...

     

    Giuseppe UNGARETTI, Vie d'un homme, Poésie/Éditions de Minuit-Gallimard, Trad. Philippe JACCOTTET

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 4 vent(s) de la plaine Lien permanent