Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Travaux domestiques

  • LIÈGE

    sentier,randonnée,

     

    La plus courte, la ligne droite briserait un charme supposé des détours et dérives dont le modèle serait la pente des caniveaux livrée à l'influx d'un cantonnier, maître de la trajectoire de la feuille morte, du bouchon de liège. La circonvolution me provoque de ses courbes, et le hasard comme un joueur épris d'abandon, dépris de toute volonté, au risque d'une vie embouteillée.

    Un bouchon de liège.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Moi, Travaux domestiques ▶︎ 1 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le MARCHÉ

    ombre,

     

    Convergent couleurs et senteurs tirées de terre, mer et arbres pour nourrir piétinements, circonvolutions et palabres, les satisfaire comme des ventres pour une semaine quand reviendra s'installer le marché dans la tranche d'une ombre modifiée plus ou moins, jusqu'à complet renouveau passées quatre saisons sous l'exacte conjonction elle aussi revenue du soleil et du clocher.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • TABAC

    tabac,couleur,

     

    papier

    tabac

     

    feuilles usinées ensemble

     

    polluantes

    ensemble

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • CIRCONVOLUTION

    circonvolution,spirale,

     

    La plus courte, la ligne droite briserait un charme supposé des détours et dérives dont le modèle serait la pente des caniveaux livrée à l'influx d'un cantonnier, maître de la trajectoire de la feuille morte, du bouchon de liège. La circonvolution me provoque de ses courbes, et le hasard comme un joueur épris d'abandon, dépris de toute volonté, au risque d'une vie embouteillée.

    Un bouchon de liège.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Moi, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • VOIX

    v,marque,goudron,

     

    Ce doit être comme un mince filet qui suit sa pente triste vers un caniveau menant à l'obscur, juste avant l'oubli, un écoulement sans reflets d'eaux usées à des besognes grises. Dans le foisonnement des conversations, ma voix se perd, trop basse pour les pétulances du champagne, trop haute pour le secret des confessions.

    Ma voix se perd.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Moi, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • SUSPENDU

    feuille,rouge,légère,

     

    Je pèse comme un enfant, peu visible mon empreinte, et quand je marche, plus suspendu que sujet à l'attraction terrestre, une feuille à sa branche, généalogique mais d'attache fragile, un enfant porté par le fleuve vers une terre à la promesse toujours retardée, et plus inquiet de ce flottement que de la force qui courbe mes épaules vers le sol.

    Je pèse si peu.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Moi, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • CHAIR

    cerise,rouge,sang,

     

    deux cerises

    un cordon

     

    même chair

    même sang

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Les SENTIERS

    sentier,écorce,bouleau,

     

    Les mollets lourds

    de la poussière des sentiers

    on rêverait de l'accord des bois

    parfait de désordre

    inspiré

     

    goûterait de confiance

    le mystère d'un gamelan à venir

    dans le juste hasard d'une ondée

    grand-œuvre vertical

    consolant de son lait végétal

    libéré des écorces

     

    La bouche sèche

    de la poussière des sentiers

    j'envierais ce parler clair

    ensemble percuté et fluté

    par la grâce de bras anonymes

    et de poitrines sans nombre

    confondues

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent