Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

son

  • Frédéric FORTE en STÉRÉO

    p,typographie,page,

     

    Stéréo = l'espace et phono = le son. C'est au final ce qu'incarne, ou devrait toujours chercher à incarner, le poème sur la page.

     

    Frédéric FORTE, Re-, Nous, 2012

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • ESPOIR

     

    euphorie

    du son et de la lumière

     

    des ressorts d'espoir

    dans la machine à sous

     

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • SONDAGE (définition)

     

     

    serre-livres,




    sondage, n.m. :
    résidu grossier de l'époque, enveloppe du temps. Etymologie son d'âge non attestée. Le sondage, autrefois délaissé, est aujourd'hui très prisé pour ses qualités nutritives (notamment dans le secteur de la presse). Il est également d'un usage facile pour rouler dans la farine.
    Locution proverbiale : faire l'âne pour avoir de bons sondages.

     

    ▶︎ Vent du jour : Le Glossaire-livres ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Yann MIRALLES : un AUTRE SON

     

     

    ...

    dans la rue en pente plus tard

    c'est l'explosion de cloches

    pour sans doute les vêpres soudain

    voilà

    le son s'échappe s'écrase

    rebondit sur toutes les façades

    et chaque corps de gens

    il vient revient ne veut

    pas décroître il retient

    dans sa plume le temps

    puis le distend

    abolition presque des murs

    des bâtiments de la peau

    des passants pris

    dans la volée - l'espace

    de plusieurs instants

    ...

     

    Yann MIRALLES, in Jondura jondura, à paraître chez Jacques BRÉMOND.

     


    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 1 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le MUR et le SON

     

    Un son

    Il a traversé tous les murs

    Et les murs l'ont laissé passer

    Je ne vois pas par où

    Il veut me traverser moi-même

    Et le voici qui ressort

    Poème

     

    (Pierre ALBERT-BIROT, Poèmes Quotidiens)

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent