Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sur du vent

  • Milan KUNDERA CONNAÎT la MUSIQUE

    évolution,musique,saxophone,

     

    La musique était comme une meute de chiens lâchés sur elle.

    Elle pensait alors que l'univers communiste était le seul où régnait cette barbarie de la musique. À l'étranger, elle constate que la transformation de la musique en bruit est un processus planétaire qui fait entrer l'humanité dans la phase historique de la laideur totale.

     

    Milan KUNDERA, L'insoutenable légèreté de l'être, trad. Fr. Kérel, Gallimard, 1984

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • LIÈGE

    sentier,randonnée,

     

    La plus courte, la ligne droite briserait un charme supposé des détours et dérives dont le modèle serait la pente des caniveaux livrée à l'influx d'un cantonnier, maître de la trajectoire de la feuille morte, du bouchon de liège. La circonvolution me provoque de ses courbes, et le hasard comme un joueur épris d'abandon, dépris de toute volonté, au risque d'une vie embouteillée.

    Un bouchon de liège.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Moi, Travaux domestiques ▶︎ 1 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le MARCHÉ

    ombre,

     

    Convergent couleurs et senteurs tirées de terre, mer et arbres pour nourrir piétinements, circonvolutions et palabres, les satisfaire comme des ventres pour une semaine quand reviendra s'installer le marché dans la tranche d'une ombre modifiée plus ou moins, jusqu'à complet renouveau passées quatre saisons sous l'exacte conjonction elle aussi revenue du soleil et du clocher.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • TABAC

    tabac,couleur,

     

    papier

    tabac

     

    feuilles usinées ensemble

     

    polluantes

    ensemble

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • André BRETON FAIT le POINT

    mexique,point,carré,

     

    Tout porte à croire qu'il existe un certain point de l'esprit d'où la vie et la mort, le réel et l'imaginaire, le passé et le présent, le communicable et l'incommunicable, le haut et le bas cessent d'être perçus contradictoirement. Or c'est en vain qu'on chercherait à l'activité surréaliste un autre mobile que l'espoir de détermination de ce point.

     

    André BRETON, Second Manifeste du Surréalisme, 1930

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • CIRCONVOLUTION

    circonvolution,spirale,

     

    La plus courte, la ligne droite briserait un charme supposé des détours et dérives dont le modèle serait la pente des caniveaux livrée à l'influx d'un cantonnier, maître de la trajectoire de la feuille morte, du bouchon de liège. La circonvolution me provoque de ses courbes, et le hasard comme un joueur épris d'abandon, dépris de toute volonté, au risque d'une vie embouteillée.

    Un bouchon de liège.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Moi, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • L'ORGUEIL selon Olivier ROLIN

    oiseau,aigrette,crête,orgueil,

     

    Les années qui avaient passé, filant vers la fin du millénaire, entre notre adolescence et notre âge d'homme, étaient aussi celles où non seulement les vertus anciennes de probité, d'honneur, de fermeté d'âme avaient cessé d'être respectées, mais où les mots eux-mêmes qui les désignaient avaient perdu toute signification vivante, où le fil s'était rompu qui liait, à travers l'histoire, le présent aux âges antiques, la profondeur lisible, intelligible du temps ayant été effacée par le moutonnement d'une actualité informe et redondante. Je comprenais que ce qu'on detestait dans l'orgueil, c'était qu'il affirmât la singularité, voire l'élection, de celui qui le revendiquait, et n'éludât point les risques et les devoirs auxquels il engageait - au lieu que la vanité, sa forme contemporaine et dégénérée, n'obligeait à rien qu'à une surenchère de fanfaronades. L'orgueil était tenu désormais pour une maladie, et aussi démodée, dans les classes dirigeantes d'Europe, que la syphilis ou la tuberculose.

     

    Olivier ROLIN, Port-Soudan, Seuil, 1994

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • VOIX

    v,marque,goudron,

     

    Ce doit être comme un mince filet qui suit sa pente triste vers un caniveau menant à l'obscur, juste avant l'oubli, un écoulement sans reflets d'eaux usées à des besognes grises. Dans le foisonnement des conversations, ma voix se perd, trop basse pour les pétulances du champagne, trop haute pour le secret des confessions.

    Ma voix se perd.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Moi, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent