Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sur du vent - Page 5

  • SAGESSE

    livre,lecture,sagesse,

     

    Pr 8

     

    Il n'y avait personne pour la suivre, que la voie était déjà tracée, parfaite

     

    Aux murs du jardin

    sur l'écorce des arbres

    elle a écrit son nom

     

    elle débouchait aux portes des villes, qui restaient à construire

    comme le cœur des hommes restait à ouvrir

     

    sur les nuages

    incapables de pluie

    elle a écrit son nom

     

    elle menait à la vie, à l'Esprit, que l'on confondait avec des pièces d'argent, des statues d'or

     

    sur les frontières intérieures de la nuit

    elle a écrit son nom

    Sagesse

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Tirés des sables, Travaux domestiques ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Constantin KAÏTERIS et AGNÈS

    ombre,plante,

     

    AGNÈS

     

    Il a mal fait

    ses comptes d'horticulteur

    le tuteur

    qui croyait que la plante

    empotée

    grandie sous serre

    mais garantie naturelle

    s'enroulerait à lui   arrivée à maturité

    Vu du balcon sous le soleil

    le premier venu a suffi

    à la faire s'évanouir dans la nature

     

    Constantin KAÏTERIS, Héroïnes, Les vanneaux, 2012

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • TOUTE NOTRE VIE

    arc-en-ciel,

     

    Ps 136

     

    C'est toute notre vie qui se dévoile, dit-on, à l'instant où elle bascule dans un après, ou dans le grand éblouissement final

     

    Si peu notre vie

    et si dérisoire sa fin

    au bord de l'éternité

     

    des murs d'obéissance au ciel aride de l'âge d'homme

    par le défilé des flots et des sables

    nous passons

     

    par le chas d'une aiguille, l'immensité nous accompagnerait encore

     

    mais restons des enfants

    sous la main qui nous nourrit

    réduit nos ennemis à têtes de poupées

    prend une terre et nous donne une mère

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Tirés des sables, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • L'HÉRITAGE selon George ORWELL

    ampoule,raison,

     

    Il n'est qu'un fantôme exprimant une vérité que personne n'entendra jamais, mais tant qu'il l'exprimera, obscurément, la continuité ne sera pas rompue. Ce n'est pas en se faisant entendre qu'on transmet l'héritage humain, mais en gardant sa raison. Il se rassied, trempe la plume et écrit :

    ...

     

     

    George ORWELL, 1984, trad. Josée Kamoun, Gallimard, 1949 et 2018

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • ÉCRIRE selon Raymond FEDERMAN

    écriture,rouge,

     

    ...

    pourquoi écrire

    pour dire

    exactement

    ce qu'on voulait dire

    avant de commencer

    ...

     

    Raymond FEDERMAN, Coups de pompes, Le mot et le reste, 2007

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • PERSONNE

    laine,

     

    son nom est personne

     

    masques

    pour sonner

     

    hétéronymes

    noms de personne

     

    de Lisbonne

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Louise BROOK selon Constantin KAÏTERIS

    noir,blanc,courbe,

     

    LOUISE BROOK

     

    Entièrement dessinée

    à première vue

    en lignes dures et courbes

    femme-fille fatale à soi

    claquant la porte muette

    d'une carrière minée d'impératifs

    De la necessité du silence

    s'envole un sphinx soudain

    parlant

    entre les vertiges du noir

    et les vestiges du blanc

     

    Constantin KAÏTERIS, Héroïnes, Les vanneaux, 2012

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • BOUCLES

    caré,triangle,

     

    oreilles dégagées

     

    des boucles

    malgré tout

     

    juste pour dire

     

    je ne suis pas un homme

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent