Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sur du vent - Page 2

  • L'OISEAU (2/4)

    jardin,potager,porte,

     

    2, voyelles

     

    Même sans un plumage arc-en-ciel, il étire son chant sur tout le spectre des voyelles, et d'une seule sifflante, susurre sur nos têtes les trajectoires courbes de l'aube, du soleil et aussi de la nuit qui se plient à ces inflexions hors les murs. Même la fenêtre ouverte se défait de ses angles pour laisser passer un mai de vocalises, un juin de diphtongues.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • L'OISEAU (1/4)

    crâne,oiseau,

     

    1, crâne

     

    Dans un crâne de sansonnet, des nuées d'obsessions se heurtent, de l'insecte et de la miette, de la brindille et de la feuille, de l'orage et du chat, une vie passée en réflexes et qui passe dans les haies de charmes pour liberté et fantaisie quand chants et chatoiement sont le signe de l'étroit d'une cage, l'invisible d'une volière.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • CHOUETTE

    chouette,

     

    à l'aube

    dans le vol de la chouette

    un peu de lune

     

    de pierre antique

     

    du silence des âmes

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Albert COHEN : DENT POUR DENT

    rouge,céramique,manque,

     

    Je t'aime autrefois, maintenant et toujours, et toujours ce sera maintenant, disait-elle. Mais si deux dents de devant m'avaient manqué la nuit du Ritz, deux misérables osselets, serait-elle là, sous moi, religieuse ? Deux osselets de trois grammes chacun, donc six grammes, pensait-il, penché sur elle et la maniant, l'adorant.

     

    Albert COHEN, Belle du Seigneur, Gallimard, 1968

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • INCONNU

    rideau,orange,

     

    Pr 27

     

    De quoi est fait le lendemain, et de quoi, même ce jour, chacun d'entre nous ?

     

    Inconnu illustre

    dans la glace

    attendant l'épreuve du dégel

     

    et celui des lointains, les bras chargés d'épices, qui bien mieux que le frère, apporte ses couleurs, jusqu'ici inimaginées

     

    territoire inconnu

    soleil et étoiles pris dans la touffeur des dangers

     

    et celui, suprême, des questions posées aux morts, et du silence qui s'ensuit, qui nous nourrira de notre seule faim

     

    entre les tombes

    avance en bon petit soldat

    inconnu sous la flamme

     

    toutes opacités à dissoudre, par la simplicité de l'eau, la transparence du cœur

     

    inconnues multiples

    équation insoluble

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Tirés des sables, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • NAUFRAGE

    noyade,baignade,interdit,

     

    naufrage

    du corps et de l'âme

     

    hématomes

    marée noire

     

    jeunesse immergée

    mémoire trouble

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • MIEUX selon Samuel BECKETT

    rater,

     

    Déjà essayé. Déjà raté. Peu importe. Essayer encore. Rater encore. Rater mieux.

     

    Samuel BECKETT, Cap au pire, Trad. H.Fournier, Minuit, 2003

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • MAGNÉTIQUE

    shadoks,

     

    bandes magnétiques

    électro-acoustique

     

    avant-garde

    de l'époque

    des Shadoks

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent