Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mots

  • GELÉS

    plage,galets,

     

    mots gelés

    inouïs

    du tohu-bohu

     

    pierre fendre

     

    et la nuit

    et l'espace

     

    pour que la lumière soit

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • BOUCHE

    la,mots,

     

    gourmandise

    à rebours

     

    des mots

    quittant la bouche

     

    riches

    de leurs épices

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Roberto JUARROZ et les MOTS

    terre cuite,carrés

     

    ...

    Il a marqué certains mots.

    Il a cru certains mots.

    Il a créé certains mots.

    Nous ne les oublierons pas.

    Ne pas oublier est la manière

    de continuer à marquer à jamais

    les mots et le monde.

     

    (à Federico García Lorca)

     

    Roberto JUARROZ, Dixième poésie verticale, Trad. F.M.Durazzo, Corti, 2012

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Marie ÉTIENNE en MENDIANTE

    mots,écrit,

     

    On n'écrit plus de poésie, un bric-à-brac de vieux droguiste.

    Quel crédit accorder aux mots qui se succèdent, comment les croire encore possibles ?

    Luttant contre le rythme pair, on ne tient plus sa main portée contre son coeur : le genre noble a la nausée.

    On balade ses mots, on les décroche, on les espace, on les efface.

    On les dispose comme on peint, comme on dessine ou comme on brode, au point de croix.

    On fait de petits tas, sans ponctuation, "mendiant presque d'écrire".

    ...

     

    Marie ÉTIENNE, Roi des cent cavaliers, Flammarion, 2002.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • René CREVEL et les MOTS

    mot,a,lettre,

     

    Des mots, toujours des mots, des mots qui ont perdu toute valeur. On est en pleine inflation verbale. Cette fausse monnaie à peine fabriquée, son effigie prometteuse, déjà, s'encrasse. Ses traits s'effacent. Avec ce qui en demeure, on ne saurait reconstituer un visage. En parler bourgeois, rien n'a plus de sens, ne veut plus rien dire, ou plutôt n'a de sens, ne veut dire que par grimaçante, odieuse antiphrase.

     

    René CREVEL, Les pieds dans le plat, 1933.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Vladimir MAÏAKOVSKI en CROIX

    croix,

     

    ...

    Que la magie

    naisse, pareille à la mise en croix.

    Voyez,

    je suis rivé au papier

    par les clous des mots.

     

    Vladimir MAÏAKOVSKI, L'universel reportage, Farrago, 2001, Trad. Henri Deluy.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Louis SCUTENAIRE dans le MOUVEMENT

    lumière,mouvement,

     

    Avec les mots on marque le mouvement. Avec les images on le fixe.

     

    Louis SCUTENAIREin Ici on parle flamand et français, Le castor astral, 2005.

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • L'ÉVIDENCE selon Jeanine MOULIN

    lampe,lumière,

     

    L'évidence

     

    Elle ne s'entoure pas de mots,

    de ces mots qui engagent parfois le poète,

    dans un marais de poissons flétris.

     

    L'évidence,

    on la trouve parfois à l'hôpital

    sur une feuille de températures

    sans syllabes,

    pleine de chiffres qui ne riment pas,

    muette et blanche

    au seuil de cette mort

    qui inspire tant de mots aux poètes,

    mais ne parle pas.

     

    Jeanine MOULIN, Les mains nues, Librairie St Germain des Prés, 1971.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent