Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vie

  • L'ŒIL de Gisèle PRASSINOS

    matin,ombre,lumière,

     

    Chaque jour

    la vie se pose

    sur l'œil qui s'ouvre.

     

                                        Perle en liberté

                                        il faut la prendre au filet

                                        courir

    même sans appétit

    avec les os froids du matin.

     

    Gisèle PRASSINOS, L'instant qui va, Folle Avoine, 1985

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • César VALLEJO et la CONSCIENCE

    visage,selle,portrait,

     

    ...

    Aujourd'hui je tâte mon menton en fuite

    et dans ces pantalons éphémères je me dis :

    Tant de vie et jamais !

    Tant d'années et toujours mes semaines !...

    Mes parents enterrés sous leur dalle

    et leur triste raidissement qui n'en finit pas ;

    des frères, mes frères et leur portrait en pied,

    et moi-même, enfin, debout et en gilet.

    ...

     

    César VALLEJO, Poèmes humains, 1923-37, Seuil (trad. Fr.Maspero, 2011)

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Sony LABOU TANSI dans la NUIT

    marbre,noir,blanc,

     

    C'était l'heure où les senteurs de la nuit commencent à dire aux humains que la vie est mince comme un cheveu.

     

    Sony LABOU TANSI, Le commencement des douleurs, Seuil, 1995

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • La VIE selon Dominique ROLIN

    gazelle,antilope,survie,,

     

    La vie n'existe pas davantage que le temps. La survie est la seule réalité de ce monde.

     

    Dominique ROLIN, L'infini chez soi, Denoël, 1980.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • La VIE selon Ludovic JANVIER

    lune,rêve,

     

    Notre vie ressemble à dormir

    on y rêve qu'il fait beau

    de temps à autre une peur

    casse tout de son orage

    sans rien faire nous attendons

    que la gloire nous couronne

    les jours passent rien ne vient

    mourir va nous laisser sans voix

    seul à seule avec la musique

    nos amours c'était la parole

     

    Ludovic JANVIER, Une poignée de monde, Gallimard, 2006

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • VIE

    cuir,couture,aller,rail,

     

    ferré

    sur les rails

     

    qu'une vie

    sans retour

     

    éternel aller

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Blaise CENDRARS SOMNAMBULE

    bic,stylo,logo,

     

    ...

    Et moi, comme un somnambule, je descendais du cinquième étage le long de la gouttière ;

    moi, ce jour-là, je m'enfuyais de la maison de mon père.

     

    Je voulais m'engouffrer dans la vie de la poésie

    et pour cela il me fallait traverser la poésie de la vie.

    ...

     

    Blaise CENDRARS, La légende de Novgorode, Fata Morgana, 1997

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • La JEUNESSE selon Olivier BARBARANT

    ombres,fleurs,papier peint,

     

    ...

    On traversait sans y penser les clairs juillets de l'existence

    A quoi bon d'ailleurs revenir à de telles banalités

    Tout été se prend pour l'Eden et la jeunesse pour la vie

    Peut-être faut-il s'en réjouir et laisser aller l'inconscience

    On reconnaît la transparence à ce qu'elle fut inaperçue

    ...

     

     

    Olivier BARBARANT, Elégies étranglées, Champ Vallon, 2013

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent