Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poésie - Page 4

  • Les BONNES FEUILLES d'Aaron SHABTAÏ

     

    reptile,crocodile,

     

    feuilles sèches,

    reptiles

     

    et la terre

    une sorte de ciel

     

     

    Aaron SHABTAÏ, Le poème domestique, Éditions de l'éclat, Trad. Michel Eckhard-Elial, 1987

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 1 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Bernard NOËL EST

    égout,camping,merde,

     

     

    JE SUIS BIEN QUE JE PENSE

    et que je me regarde penser

    m'obligeant à me chier moi-même dans la merde de ma pensée

    au lieu de rayonner

    immobile

    tel le soleil

     

    Bernard NOËL, Contre-mort, 1954, in Extraits du corps, Poésie/ Gallimard, 2006.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • LA PATÈRE selon Aaron SHABTAÏ

    patère,crochet,

     

    La patère se dévoue

              au manteau

     

    comme le crochet à la viande

     

    Aaron SHABTAÏ, Le poème domestique, Éditions de l'éclat, Trad. Michel Eckhard-Elial, 1987

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Aaron SHABTAÏ et la PEAU

    arrosoir,

     

    la peau est

    le visage

     

    de la pomme de terre

     

    enveloppe et geôle

     

    Aaron SHABTAÏ, Le poème domestique, Éditions de l'éclat, Trad. Michel Eckhard-Elial, 1987

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • SAGESSE d'Aaron SHABTAÏ

    corde,poulie,

     

    j'ai trouvé la sagesse

              dans un fil

     

    un fil

    plus fort que la corde

     

    par la finesse

     

    Aaron SHABTAÏ, Le poème domestique, Éditions de l'éclat, Trad. Michel Eckhard-Elial, 1987

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Jacques IZOARD : OISEAU POSSIBLE

    oiseau,

     

    Il y a en tout objet

    le grain serré de l'heure

    attente ou espoir de grâce

    En chaque objet vit l'âme

    d'un oiseau possible

     

    Jacques IZOARD, Œuvres complètes, I Poésies 1951-78, Éditions de la Différence, 2006.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • La BOUCHE selon Aaron SHABTAÏ

    mollusque,

     

    "pure" est le qualificatif

    de la bouche

     

    la bouche crée

    le mot, la parole

     

    ("la vraie sécretion de

    l'homme mollusque" - Francis Ponge)

     

    Aaron SHABTAÏ, Le poème domestique, Éditions de l'éclat, Trad. Michel Eckhard-Elial, 1987

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le SEIGNEUR de Pierre GARNIER

    peche,poissons,

     

    dés croés dés cleus ed'z àns

    ahoques flèques harpons

    - chés pores pichons is m'dizoè't' ech Sàangneur

    miu qu'ech tchurè

     

    des croix des clous, hameçons

    des crochets flèches harpons

    - les pauvres poissons m'en disaient plus

    sur Notre Seigneur que le curé

     

    Pierre GARNIER, Le Jardin Ouvrier, 1995-2003, Flammarion, traduit du picard par l'éditeur.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent