Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poésie - Page 4

  • Bernard CHAMBAZ : CONSENTIR à l'OBSCUR

    marcel wanders,lampe,

    Lampe de Marcel WANDERS au Stedelijk Museum d'Amsterdam

     

    Ce faisant, je reconnais la volonté et le besoin d'être clair, entendu quand je lis ou quand on me lit, compris ou pas compris c'est sans doute autre chose, moi je lis la poésie comme le journal, et en même temps il est nécessaire de consentir à l'obscur, à des zones plus opaques, faire que le poème advienne, qu'en quelques lignes on voie apparaître tout ce qui tient à un fil.

    Bernard CHAMBAZ, Eté, Flammarion, 2005.

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Thanassis HATZOPOULOS : QUE le LIVRE

    Le banc de bois recouvert de sa nappe

    Le siège, la table basse, la lucarne

    Et les murs nus

     

    Rien d'ouvert que le livre

     

    ...

     

    Thanassis HATZOPOULOS, Cellule, Cheyne, 2012 

    Thanassis HATZOPOULOS,mur,livre,

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Daniel BOULANGER au DÉSERT

    retouche au désert

     

    au bas du ciel en lettres minuscules

    la caravane met sa signature

    le jour est en fuite

     

    un palmier lance le négatif

    d'un bouquet de feu d'artifice

    c'est la fin de l'amoureux combat des couleurs

    le soir les ensable et s'éteint

     

    l'air s'est glissé dans une peau de bête

    un homme à genoux crée le feu

    devant l'étoile à battement d'insectes

     

    Daniel Boulanger, Vestiaire des anges, Grasset, 2012.

    désert,sable,

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 1 vent(s) de la plaine ▶︎ 1 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Valerio MAGRELLI : POÈME DISPERSÉ

    Seul le temps véritablement écrit,

    en se servant de notre corps comme d'une plume.

    Dans les rues, dans les cinémas ou dans un lit

    cette calligraphie se perd,

    tant est atroce la négligence

    des dieux et des hommes.

    Ce qui échoue sur le papier n'est

    que le commentaire d'un poème

    éternellement dispersé.

    Glose frugale, calque d'un récit,

    ceci est l'ultime index des index.

     

    Valerio MAGRELLI, Ora serrata retinae, Cheyne, 2010 (Trad. Jean-Yves Masson)

    écorce,arbre,

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • La MÉMOIRE selon Daniel BOULANGER

    fleur,

    retouche à l'embellissement

     

    le temps maquille la mémoire

    et des toits d'or se lèvent sur l'histoire

    les regrets sont si purs qu'ils deviennent des fleurs

     

    Daniel BOULANGER, Vestiaire des anges, Grasset, 2012.

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le PARADIS de Thanassis HATZOPOULOS

    La canonisation n'est pas offerte à tout le monde… 

     

     

    Sortie

     

    Et mieux vaut sortir

    Du Paradis

    Fort de la connaissance et les ailes repliées

     

    Pour aller là où s’ourdissent les torts

    Les fautes, les délits

     

    Les crimes

     

    Où se défait la magie du monde

     

    Thanassis HATZOPOULOS, Cellule, Cheyne, 2012

    DSC03717.JPG

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le THÉORÈME de Bernard CHAMBAZ

    ciel,

    Énoncer un nouveau théorème : Un ciel sans nuage c'est déjà un ciel avec le mot nuage.

     

    Bernard CHAMBAZ, Été, Flammarion, 2005.

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • DESNOS, la GIRAFE et le VENT

    Allez, on reprend le cours normal de ce blog, en se laissant porter par les vents...

     

    La Girafe 

     

    La girafe et la girouette,

    Vent du sud et vent de l’est,

    Tendent leur cou vers l’alouette,

    Vent du nord et vent de l’ouest. 

     

    Toutes deux vivent près du ciel,

    Vent du sud et vent de l’est,

    À la hauteur des hirondelles,

    Vent du nord et vent de l’ouest. 

     

    Et l’hirondelle pirouette,

    Vent du sud et vent de l’est,

    En été sur les girouettes,

    Vent du nord et vent de l’ouest. 

     

    L’hirondelle fait des paraphes, 

    Vent du sud et vent de l’est,

    Tout l’hiver autour des girafes,

    Vent du nord et vent de l’ouest. 

     

    Robert DESNOS, Chantefables, 1944. 

    zoo,marta orzem,
    Dessin de Marta ORZEL, Télérama n° 3352. 

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 4 vent(s) de la plaine ▶︎ 4 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Marie-Anne BRUCH : PAPIER d'IDENTITÉ

    ...

    Je crois en ce temps des limbes

    Où j'ai tiré mon sexe à la courte paille.

     

    Mon nom est un souvenir d'enfance.

     

    J'ai des points communs

    Avec le chat du voisin.

     

    Je me récite par coeur.

     

    Souvent je me confonds

    Avec le premier venu.

     

    Marie-Anne BRUCH, Ecrit(s) du Nord n° 23-24.

     

    DSC05857.JPG

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 4 vent(s) de la plaine ▶︎ 4 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Pentti HOLAPPA et l'OISEAU

    oiseau,

    ...

    Le coup d'aile d'un oiseau dans le ciel de grand gel dure aussi longtemps que la ville aux murs coulés de béton.

    ...

     

    Pentti HOLAPPA, Les mots longs, Poésie-Gallimard, 1997, Trad. Gabriel Rebourcet.

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 4 vent(s) de la plaine ▶︎ 4 vent(s) de la plaine Lien permanent