Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

désir

  • Le DÉSIR

    illumination,ampoules,guirlandes,

     

    C'est la vie (Wim l'a dit) des anges que de se mouvoir dans une infinie absence d'absence d'étoiles, qui les illumine impuissants comme au passage d'un champignon, tous sens interdits, condamnés aux voies rapides des âmes des villes. Le désir répudie l'odeur de sainteté, exige que l'ongle s'incarne dans le goût du sang, le bas des ailes empesé par la boue des terrains vagues.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • MORALE

    Une idée de la morale

     

    La musique est interdite

    hallucination de l'esprit

    affolement des ventres

    Suspecte la poésie

    contournant à dos d'âne la voie des anciens

    Criminelle la peau

    de la cheville étincelle du péché

    à l'épaule qui force le désir

     

    Que barbe ou voile

    dévorent ces visages éblouis

    ou ce seront les pierres

    ▶︎ Vent du jour : Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le DÉSIR selon CHAR

     

    Un court poème de René CHAR, pour cette époque de grandes villégiatures, qui peut s'appliquer, mais pas uniquement, aux juilletistes traîneurs de valises à roulettes :


    Désir, voyageur à l'unique bagage et aux multiples trains.


    La nuit talismanique, Albert Skira, 1972.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • UNE ABSENCE NOMMEE DESIR

    Avoir la tête dans les étoiles peut donner de grandes satisfactions.
    C'est ainsi qu'on apprécie l'étymologie du mot "désir".

    Le latin "desiderata" désigne très précisément le de-siderata, c'est-à-dire l'absence d'étoiles.
    Désirer serait donc constater l'absence et, dans un sens plus actif, rechercher l'inaccessible.

    On imagine alors, si nous étions chinois, la peine à trouver l'idéogramme décrivant ce manque.
    Peut-être un ciel noir?

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent