Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

peau

  • Bernard CHAMBAZ et la NEIGE

    neige,jardin,tamaris,

     

    pas tous les jours qu'on peut lire un poème

    POUR L'APPARITION DE LA NEIGE

    une sensation d'abord

    les yeux fermés je la vois

    s'accomplir légère épiphanie

    un son inouï

    puis en flocons par nappes

    manteau et robe et dessous pourquoi pas la peau

    "ma-neige"

    et peut-être notre-neige à nous

    qui tombe même en tempête si tendrement

    sur les bouleaux et dans les combes

    en telles festivités

     

    Bernard CHAMBAZ, Et, Flammarion, 2020

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Les VACANCES

    tamaris,fleurs,floraison,

     

     

    Relâchés sur le sable où se cristalisent des heures identiques, ou fiévreux sur les pierres roulant sur des horizons neufs, nos pieds recherchent dans ces journées édéniques la simplicité perdue quand la précipitation martèlera la chape des villes, et toute notre peau sous l'œil brûlant du sel et la caresse de l'air rosé ouvrant l'appétit de soirée constitue son nécessaire de cuir pour le trajet de retour.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • OREILLE

    ombre,lueur,

     

    frisson

     

    oreille

    de la peau

     

    attentive

    ou rêveuse

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Thierry LE PENNEC et la PEAU

    peau,fesses,

     

    presque totale obscurité la forme

    de son visage tenu le fouet

    des cheveux tressés elle sort

    de la douche se sèche

    étendue dans la nuit des jours les plus longs

    ceux du foin des légers coups de tiges

    sur la peau les frissons font venir

        l'envie de se mettre sur le côté

    de l'homme l'ourlet des fesses bien contre lui.

     

    Thierry LE PENNEC, Un pays très près du ciel, Le dé bleu, 2005

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • LETTRES

    lettres,

     

    les lettres

    la peau des mots

    la chair

    alors

    serait l'esprit

    impossible

    à épeler

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • PEAU

    peau,tambour,

     

    hématomes noirs

    couvrant la peau

    des tambours

     

    puis

     

    afflux de sang

    irriguant le silence

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • APOGÉE

     

    moins touchée

    touchante désormais

     

    apogée de la peau

     

    caresse en ellipse

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Aaron SHABTAÏ et la PEAU

    arrosoir,

     

    la peau est

    le visage

     

    de la pomme de terre

     

    enveloppe et geôle

     

    Aaron SHABTAÏ, Le poème domestique, Éditions de l'éclat, Trad. Michel Eckhard-Elial, 1987

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent