Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

main

  • Le CORPS selon Ariane DREYFUS

    main,

     

    Mon corps est né quand elle prit et garda ma main dans la sienne,

    Ce sont mes tablettes.

    Plus elle serrait, plus les blés existèrent tandis qu'on courait.

     

    Ariane DREYFUS, Quelques branches vivantes, Flammarion, 2001.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • DIEU (3/4)

     

    dieu,doigt,

     

    3, barbe blanche

     

    L'homme est à l'index, abandonné comme sur un récif, quand Dieu suit son chemin propre, entre volutes de barbe blanche, replis d'antique sagesse et coussins de chérubins. Musculeux encore, le vieillard passe pourtant la main ; le souffle donné le reprend, l'aspire vers les marges où son visage s'efface, où son nom pour longtemps demeurera interdit.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • RÉCIT de la PASSION

    calvaire,chemin de croix, mont sainte odile,

     

    Parcourant sur un vieux missel le récit de la Passion

    une mouche s'arrête, et s'en frotte les mains

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • ALPHABET (3/4)

    paumes,mains,

     

    3, hiéroglyphes

     

    Des quatre coins de la création, les hiéroglyphes s'érodent, en simples lettres, jusqu'à la pointe acérée sous l'azur, merveille pyramidale : le taureau de son souffle ouvrit la marche, la dent devint racine perçant les secrets de la terre, la main de l'homme le plus précieux des récipients, et sa tête un regard seul tourné vers l'horizon.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • La MAIN d'ITO NAGA

    IMG_1507.jpg

    Je sais qu'en japonais "plagiat" se dit "deuxième infusion" (niban senji), que "ce geste m'a échappé" se dit "les alentours de ma main sont devenus fous" (te moto ga kurutta), qu'on décrit un importun comme "une bosse au-dessus de l'oeil", que ces images sont étrangement parlantes.

     

    Ito NAGA, Je sais, Cheyne, 2006.

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 3 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • 1958 : PERSONNAGE OBLIQUE

    1958,tati,mon oncle,

    ▶︎ Vent du jour : Le tour du siècle en 100 poèmes ▶︎ 1 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Yoko TAWADA a la MAIN

    main,

    Chaque variété de plante a un nom, mais pas chaque mouvement de main.

     

    Yoko TAWADA, La Nouvelle Revue Française, mars 2012. 

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent