Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ordre des choses

  • Le RUGBY (4/4)

    ligne,lueur,

     

    4, ligne

     

    Encore quelques pouces avant la ligne et mes doigts s'agrippent à se tordre, quelques coudées et mes jambes se crispent comme s'il fallait à la roue pousser ce chariot de muscles contrariés, un souffle et mes poumons se gonflent en cornemuse de tout l'air à répandre en onde de choc en un hymne rescapé des heures où l'Histoire fait d'une pauvre terre une promesse éternelle.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le RUGBY (3/4)

    l'équipe de cardiff,robert delaunay,
    L'équipe de Cardiff, Robert DELAUNAY, 1913 (détail)

     

    3, Cardiff

     

    Recouverte d'huile la mécanique des corps de l'équipe de Cardiff aux engrenages mêlés et comprimés pour l'expulsion d'un cuir vers la diagonale de l'horizon ou pour l'imploration vers le ciel des mains dans l'axe de la modernité qui s'érige et parade au scintillement d'une roue peuplée d'yeux désirants. Après l'aéroplane tout en cubes persistera longtemps le sillage de cette révolution.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le RUGBY (2/4)

    briques,fenêtre,colège,

     

    2, potache

     

    Rond encore, le ballon en mains entre des adversaires fichés comme poteaux, puis posé plus loin sur le gazon bien anglais d'un collège, telle fut l'excentrique débordement d'un potache, son geste de non-sens et d'autant plus splendide. Passé ce brin de folie, il restait à le cadrer par des lois parlementées entre gentlemen pour qu'il échappe à la violence sans noblesse de voyous.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le RUGBY (1/4)

    couleurs,géométrie,cloisonné,

     

    1, ovale

     

    Sous l'emblème de l'ovale, la géométrie est trouble de ces lignes brisées, bancale l'arithmétique des demis et des trois-quarts, absurde l'axiome de ce recul oblique pour avancer. Il faut à bras le corps démêler cette confusion pour en dégager le sens, puis bondir d'esquives en évitements pour rapatrier cette peau de veau dans son carré d'herbe, rendre au ciel cette poche d'air captif.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le MUSÉE (4/4)

    moustique,cousin,

     

    4, gêne

     

    Une gêne toujours affecte les musées, enfant celle des dimanches de flanelle et d'ennui hérissés puis, mûr, celle des lombaires inflammées de piétinements, de crucifixions aux cimaises. Celle du siècle aussi qui ne donne plus rien à voir que par le prisme de pixels étroits, décor pour une toile infinie où se tracent des visages aux sourires binaires et sans énigme.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le MUSÉE (3/4)

    carreau,sol,terre cuite,

     

    3, Grèce

     

    Un soleil antique baigne oblique une Grèce de langue morte, muette de ne peupler que d'une statuaire de bustes froids et d'hommes sans visage des cours carrées aux arcades remisant dans l'obscur quelle énigme de quel oracle dont le fil restera à remonter après l'épreuve mythologique. Au lieu de l'inverse, on aurait enfermé tout le fatras d'un musée dans un seul cadre.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le MUSÉE (2/4)

    nu,bras,rouge,

     

    2, Muses

     

    Inspirantes les Muses sans quoi l'art reste en enfance ou chute dégénéré, indispensables au jaillissement créateur qu'on trouve sous le seul sabot de Pégase, on leur bâtit donc des temples où circonscrire leurs langues inouïes pour qu'elles lèchent les artistes de leur flamme, pendant qu'en enfilade leur déhanché épate la galerie, allume l'œil du bourgeois et embrase l'esprit de l'enfant.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le MUSÉE (1/4)

    marbre,

     

    1, intimidation

     

    On y joue l'intimidation, comme au palais de justice à force de colonnes et d'escaliers de marbre, ou comme aux églises étouffées d'orgue et d'encens. Des ancêtres grands d'être à d'autres, des héros drapés, ou même nus, toisent les mortels de leurs postures grandiloquentes ou, en selle empanachés, foulent la piétaille, le regard désarmé au-devant des cartouches.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent