Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amour

  • André BRETON et le JOURNAL

    Pauzié,poésie,journal,
    Alain Pauzié, Musée d'art naïf et d'arts singuliers, Laval, 2019

     

    ...

    L'acte d'amour et l'acte de poésie

    Sont incompatibles

    Avec la lecture du journal à haute voix

    ...

     

    André BRETON, Constellations, Gallimard, 1968

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • PROPRES

    sentier,creux,

     

    amour

    énergie

    propres

     

    puis sales

    au point de fuite

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • EXALTÉS

     

    amour et chair

    exaltés

    cul par-dessus tête

     

    ne me touche pas

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Marie-Claire BANCQUART : CRI contre PUB


    À CEUX QUI

    SUR UNE RIVE

    OUVRENT LA BOUCHE PAR GRAND VENT

    ET CRIENT

    DES PAROLES D'AMOUR,


    avalées aussitôt par le souffle,

    tandis que de l'autre côté du fleuve

    se lisent d'immenses publicités sur les buildings.


    Marie-Claire BANCQUART, Terre Énergumène, Le Castor Astral, 2009.


    À chacun sa rive, à chacun sa dérive...

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • POSITIF

     

    DOPAGE


    des mots d'amour

    des mots de l'amour

    des mots pour l'amour

    des mots


    Jean-François FRANCHET (Jeune fille au sourcil de coriandre, Donner à Voir, 2003).


    L'amour contamine les mots, puis un jour, les mots suffisent.


    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 1 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • La LETTRE TROUVÉE (2/2)


    Elle n'était pas curieuse. C'est donc par le plus grands des hasards, en brossant un costume qu'il ne mettait plus que rarement qu'elle avait découvert cette lettre écrite il y a plusieurs années, dont les termes érotiques prouvaient qu'il avait eu une aventure avec sa meilleure amie. L'amour qu'elle lui portait était sans partage. Mais la gestapo venait de l'emmener ; alors, quelle importance ? Elle a mis la lettre au feu et l'a attendu. Il n'est jamais revenu.


    Jean RIVET, Ce qui existe un instant existe pour toujours, Le Dé Bleu, 1987.


    Alors, salaud ou héros tragique ?


    Fin.

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • La LETTRE TROUVÉE (1/2)


    Elle n'était pas spécialement curieuse. C'est par le plus pur des hasards, en brossant un costume qu'il ne mettait plus, qu'elle avait découvert cette lettre dont les termes crus prouvaient qu'il avait eu une aventure avec sa meilleure amie. Son amour était sans partage, elle s'était tout simplement jetée par la fenêtre, la lettre à la main. Mais la lettre s'était envolée pendant la chute.


    Jean RIVET, Ce qui existe un instant existe pour toujours, Le Dé Bleu, 1987.


    À suivre...

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • PROSPECTUS

    En 1919, Robert DESNOS publiait Prospectus, un recueil de poèmes fait du recyclage de formules publicitaires, ou d'inscriptions entr'aperçues dans la rue: "cuisine bourgeoise", "il faut laisser des arrhes", "entrez sans frapper"...

    Détournant l'une de ces formules, il conclut ainsi un poème:

    A la porte d'un hôtel meublé
    un écriteau était collé:
    ICI ON PEUT APPORTER SON AMOUR.

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent