Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

René CHAR et l'AMOUR

perruches,

 

Les femmes sont amoureuses et les hommes sont solitaires. Ils se volent mutuellement la solitude et l'amour.

 

René CHAR, Le nu perdu, Gallimard, 1978

 

 

▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel