Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

images

  • Louis SCUTENAIRE dans le MOUVEMENT

    lumière,mouvement,

     

    Avec les mots on marque le mouvement. Avec les images on le fixe.

     

    Louis SCUTENAIREin Ici on parle flamand et français, Le castor astral, 2005.

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • IMAGES

     

     

    papier glacé

    écrans de fumée

     

    les images avalées

     

    la vérité sur l'estomac

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Le SOMMEIL selon Anise KOLTZ

    sommeil,rêve,

     

    Sommeil qui ne vient d’aucune vallée

    et qui ne va vers nulle part

    sommeil qui nous cloue

    pour y suspendre ses images

     

    Anise KOLTZ, Action poétique n° 138/139, Printemps 1995.

     

     

    L'illustration est empruntée à Coco qui, elle, ne l'est pas du tout avec des pinceaux... 

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Henry BAUCHAU : les NOMS

    LES NOMS

     

    À la fenêtre des images

    Dieu nommait les objet d'un mot si naturel

    que les couleurs en s'animant

    demeuraient à l'état naissant

    tout en ombre et tout en lumière

     

    Henry BAUCHAU, L'escalier bleu, Gallimard, 1964.

    église,lumière,hortensia,

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Emily DICKINSON : les ESPÈCES COMMUNES


    Poète était celui-là - il

    Distille des sons ordinaires

    Le sens qui nous surprend

    Et la si haute essence


    Des espèces communes

    Qui meurent à nos portes

    Que nous nous demandons comment nous-mêmes

    Nous ne l'avons d'abord cueillie


    Le découvreur d'images,

    Le Poète, c'est lui,

    Qui nous laisse par contraste

    Que pauvreté sans fin


    Si inconscient de son partage

    Qu'un seul ne saurait le léser,

    Il est pour soi une fortune

    Tout extérieur au temps


    Emily DICKINSON, Trad. Alain BOSQUET.


    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • SALON de la POÉSIE de DURCET

     

    DSC04316.JPG

    Matt MAHLEN et Jean-Claude TOUZEIL, au salon de la poésie de Durcet. L'un bricole les mots et l'autre les images.

    Aussi, l'un a le front large, tandis que l'autre est flou.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Dans la rue ▶︎ 1 vent(s) de la plaine Lien permanent