Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vin

  • Ezra POUND POÈTE

    table,bouteille,repas,

     

    ...

    Ce n'est pas, Raana, que mon chant vibre avec plus d'intensité

    Ou plus de douceur que celui d'un autre, mais je suis

    Ici Poète, je bois réellement la vie

    Comme les petites gens boivent le vin.

     

    Ezra POUND, Poèmes, NRF-Gallimard, trad. Michèle PINSON, 1985.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Nombres 21, 22 (commentaire 6)

    vin,récoltes,cave,grenier,

     

     

    Entre vin sous vos pieds et récoltes au-dessus de vos plafonds, ne vous laissez pas griser

    De la cave au grenier ne voyez pas votre corps, et pas votre vie dans le pain et le vin

    qui ne sont que grains, vapeurs, poussières

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Tirés des sables, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Nâzim HIKMET IL Y A 57 ANS (EXACTEMENT)

    DEVINETTES SUR PARIS

     

    Quelle ville ressemble au vin ?

    Paris.

       Tu bois le premier verre.

          il est âpre.

    Au second,

       il te monte à la tête.

    Au troisième,

       impossible de quitter la table :

    Garçon, encore une bouteille !

    ...

     

    Paris, 15 mai 1958

    Nâzim HIKMET, Il neige dans la nuit et autres poèmes, Poésie-Gallimard 1999.

     

    vin,paris, 

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 6 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Un TRAIT PERSAN

     


    Littéralement "rose et vin", l'expression persane "gol-o mol" résume ce que le monde peut offrir de plus désirable. On apprécie que ce bouquet se présente ainsi à l'oeil, avec tant de rondeurs.


     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Un TRAIT PERSAN

    Littéralement "rose et vin", l'expression persane "gol-o mol" résume ce que le monde peut offrir de plus désirable. On apprécie que ce bouquet se présente ainsi à l'oeil, avec tant de rondeurs.

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent