Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Langue française

  • JE SUIS EN PAPIER

    Quelle est l'origine de Boko Haram?

    Il faut remonter à l’année 2000 pour trouver l’origine de ce mouvement, dont le nom officiel est "Jama’atu Ahlul Sunna Lidda’awati Wal Jihad" (communauté des disciples pour la propagation de la guerre sainte et de l’islam). Cette secte est mieux connue sous le surnom de "Boko Haram" : "boko" est la traduction en pidgin english de "livre" ("book") et "haram" signifie "interdit" (l’opposé à "halal", ce qui est "permis" par la religion). L’appellation "Boko Haram" marque donc le rejet des livres, et donc de l’enseignement à l’occidentale.

     

    Site de la RTBF, texte intégral ici.

     

    Hampate Ba disait que, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.

    Ajoutons qu'à l'inverse, quand un livre brûle, c'est un homme qui meurt.

    farenheit 451,ray bradbury,

    ▶︎ Vent du jour : Dans la rue, Langue française, Littérature ▶︎ 1 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Stella BARUK et le CHIEN

    Puisque la preuve a été faite vendredi des vertus prophétiques de l'anagramme, poursuivons :

     

    ... dans les cent-dix-neuf façons de disposer d'un c, h, i, e, n, il y a niche, ce qui allie au prodige d'ingéniosité fonctionnelle dont fait preuve cet animal l'agrément d'un caractère facétieux, alors que sur les cent quatre-vingt mille quatre cent quarante façons dont on pourrait tenter de s'accomoder d'un l, i, n, g, u, i, s, t, e, il n'en est pas une qui offre à la pensée ou à l'âme le moindre havre de paix. Comment peut-on être linguiste ?

     

    Stella BARUK, l'Écrit du temps, Minuit, 1982.

     

     

    stella baruk,chien,linguiste,anagramme

    ▶︎ Vent du jour : Langue française ▶︎ 5 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • FRANCE - ALLEMAGNE : le PRONOSTIC par l'ANAGRAMME

    france allemagne,

    Facétieux, le vent a bouleversé les lettres de l'affiche pour mieux nous indiquer dans quel sens il compte souffler :


    LE FRANC MENE GALA


    MARCEL EN LA FANGE


    Il s'avère donc qu'il souffle dans une direction hostile car, si le Franc semble évoquer notre pays, il faut rappeler que ce nom est celui d'une tribu germanique qui mit naguère la pâtée à la Gaule.

    Quant à Marcel, il ne fait aucun doute que ce prénom empreint de noblesse symbolise toute la fierté de notre nation.

    Obstinées, les lettres ont refusé de s'ordonnancer dans un sens favorable aux Bleus.

    ▶︎ Vent du jour : Langue française ▶︎ 1 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • FÉLIX VALLOTTON : l'ART du TITRE

    Vu l'exposition Vallotton : le feu sous la glace au musée Van Gogh d'Amsterdam (c'est plus chic) et apprécié les titres des xylographies. En voici quelques échantillons, mais toutes sont du même bois :

    félix vallotton,titre,xylographie

    ▶︎ Vent du jour : Langue française ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Un POINT, C'EST TOUT

    Attention au point en forme de rond, qui peut donner un air de fête sur un logo de graphiste, mais dans une copie d’élève, il trahirait selon la graphologue Monique Minet – je cite "une véritable stase de la libido, indiquant que la problématique œdipienne n’a pas été résolue". Placé haut, le point révèlerait "la vivacité, l’imagination, l’irréflexion" et porté en avant du i, le caractère du "sanguin dynamique et du nerveux intelligent".

    Jacques MUNIER, à propos de Le point du I - Précis d’érudition pointilleuse,
    de Pierre-Michel BERTRAND, Imago, 2013.


    La recension peut être lue ou entendue ici.

     

    point,i,graphologie,libido,jacques munier,pierre-michel bertrand

     

    ▶︎ Vent du jour : Blog & Internet, Langue française ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • PEREC ! REVIENS...

    georges perec,je me souviens,langage,donc,du coup

    ▶︎ Vent du jour : Langue française, Travaux domestiques ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • ALICE au PAYS des MERDOUILLES

    Quand j’emploie un mot, dit Humpty Dumpty d’un ton méprisant, il signifie exactement ce qui me plaît de lui faire signifier. Rien de moins, rien de plus.
    – La question, répondit Alice, est de savoir s’il vous est possible de faire signifier à un mot des choses différentes.
    – La question, répliqua Humpty Dumpty, c’est de savoir qui va être le maître. Et c’est tout.

    Lewis CAROLL, Au travers du miroir.

     

    Ainsi débute la chronique de Brice COUTURIER de ce matin, la suite est à lire ou entendre ici

    Couturier.jpg

    ▶︎ Vent du jour : Langue française, Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • De SAINT AMBROISE à SODOME

    Ambroise, Saint du jour, tient son nom du grec "ambrotos" signifiant "éternel". C'est un peu exagéré puisqu'on le connaît plus sérieusement sous le nom d'Ambroise de Milan.
    Et Milan n'est pas l'éternité.

    Marcel PROUST avait su saisir cette nuance :

    je ne demandais rien de plus à Dieu, s'il existe un paradis, que d'y pouvoir frapper contre cette cloison les trois petits coups que ma grand'mère reconnaîtrait entre mille, (...) et qu'il me laissât rester avec elle toute l'éternité, qui ne serait pas trop longue pour nous deux.

    Marcel PROUST, Sodome et Gomorrhe, 1922.

     

    ▶︎ Vent du jour : Langue française, Littérature ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent