Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chien

  • Roland DUBILLARD à l'EAU !

    tuyau,eau,

     

    ...

    Cette eau vive, cruelle, au ventre gros de haine,

    Oh ! dis-nous, dompteur serpentin,

    Par quel ordre imposé de ton plomb souterrain

    L'eau, par nature loup, passant du mal au bien,

    Est-elle devenue ce chien

    Qui suce nos savons et nous lèche les mains ?

     

    Roland DUBILLARD, La boîte à outils, L'arbalète, 1985

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • INSTANT

     

    l'instant

    seul maître du chien

     

    hologrammes de stimuli

    plein la cervelle

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • FENÊTRE

     

    je suis fenêtre

    pour mon chien

     

    odorants cumulo-nimbus

     

    orages organiques

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • QUEUE

     

    un chien joue

    avec sa queue

     

    l'homme vérifie

    si sa valise le suit

     

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • HASARD et CHIEN

    tombe,chien,hasard,

     

    La tombe qu'a choisie le chien pour ses nuits, nous l'appelons hasard

    La volonté d'un âne a forme d'éboulis

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • ORDRE des CHOSES : le CHIEN (4/4)

    4, trajectoires

     

    Sous la force magnétique des seuils, paradoxal le chien veille, compliqué des trajectoires de la maisonnée, à l'affût des caresses de l'instant, affolants biscuits de survie, ou ferré museau bas par des voies invisibles, ou si tourmente se lève, aveuglé de résonances blanches, ou fidèle à mon pas, souple fougère léchant la présence de toute chose.

     

     

    chien,trajectoire

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • ORDRE des CHOSES : le CHIEN (3/4)

    3, passage

     

    Combien nu devant la mort l'homme qui choisit le chien, après une vie de chère, pour garder son âme des tourments du prix à payer pour son passage, l'animal pourtant fidèle au seul instant, enchaîné lui-même aux appétits immédiats. Combien fou qui ne craint de s'attarder aux charognes des fossés.

     

     

    chien,passage,mort,âme

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses ▶︎ 4 vent(s) de la plaine Lien permanent