Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chien - Page 2

  • ORDRE des CHOSES : le CHIEN (3/4)

    3, passage

     

    Combien nu devant la mort l'homme qui choisit le chien, après une vie de chère, pour garder son âme des tourments du prix à payer pour son passage, l'animal pourtant fidèle au seul instant, enchaîné lui-même aux appétits immédiats. Combien fou qui ne craint de s'attarder aux charognes des fossés.

     

     

    chien,passage,mort,âme

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses ▶︎ 4 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • ORDRE des CHOSES : le CHIEN (2/4)

    2, anagramme

     

    Chiendent, désordre domestique, et temps de, et malade comme un, et ce féminin, qui porte si bien l'injure et laisse ses bâtards au ruisseau des passés troubles. Pour la réputation du chien, ne reste que l'anagramme, portée fidèlement comme un collier.

     

     

    chien,anagramme,injure

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • ORDRE des CHOSES : le CHIEN (1/4)

    1, gueule et crocs

     

    L'aboi de prime abord, tout de gueule et crocs saillants, impressionne la main. Puis passe la crainte, avec la caravane des caresses, qui remonte à flanc de bête jusqu'au sommet du garrot, si près des babines pendantes, tolérant que l'on pactise.

     

     

    chien,gueule,crocs,caresse

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Stella BARUK et le CHIEN

    Puisque la preuve a été faite vendredi des vertus prophétiques de l'anagramme, poursuivons :

     

    ... dans les cent-dix-neuf façons de disposer d'un c, h, i, e, n, il y a niche, ce qui allie au prodige d'ingéniosité fonctionnelle dont fait preuve cet animal l'agrément d'un caractère facétieux, alors que sur les cent quatre-vingt mille quatre cent quarante façons dont on pourrait tenter de s'accomoder d'un l, i, n, g, u, i, s, t, e, il n'en est pas une qui offre à la pensée ou à l'âme le moindre havre de paix. Comment peut-on être linguiste ?

     

    Stella BARUK, l'Écrit du temps, Minuit, 1982.

     

     

    stella baruk,chien,linguiste,anagramme

    ▶︎ Vent du jour : Langue française ▶︎ 5 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • NOM d'un CHIEN

    image.jpeg


    - Mignon, n'est-ce pas ? On va l'appeler Cajou.

    - Cajou ? Impossible : c'est l'année des "H" !

    - Ah ! ce n'est pas l'année des "K"… Alors on l'appelera Pistache.


    (Cette note portant le numero 800, on a songé sous l'empire de l'exaltation à l'appeler Charlemagne). 

    ▶︎ Vent du jour : Travaux domestiques ▶︎ 4 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Daniel BOULANGER : la NOTE BLEUE

     

    On trouve dans le lexique rugbystique cette expression fleurie pour signifier que la défaite est consommée : "la cabane est tombée sur le chien".

    Comme le lexique footballistique n'a quant à lui jamais été enrichi par de fins littérateurs, ni même par d'inspirés paysans, je me réfère à Daniel BOULANGER pour traduire la récente déroute des Bleus :

    retouche à l'éternité

    la rue ne mène à rien
    toute couleur s'en est allée
    devant une porte fermée
    reste l'ombre d'un chien

    Daniel BOULANGER, L'Esplanade, Grasset, 2010.

    BOULANGER a grosso modo trois fois l'âge de RIBERY, ce qui laisse un peu d'espoir aux séniors, quelle que soit la date de leur départ à la retraite.

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • En PASSANT par la TOURAINE (avec mes sabots)

     

     

    DSC04468.JPG

    Vue de Descartes (Indre & Loire), patrie du grand philosophe, ce qui démontre que cette cité a fait de la sagesse sa préoccupation première jusqu'à nos jours.


     

    ▶︎ Vent du jour : Dans la rue ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • TECKEL (définition)

     

     

    teckel, n.m.: espèce canine migratrice, que l'on voit réapparaître de novembre à avril au bas de nos portes.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Le Glossaire-livres ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent