Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

traduction

  • JE SUIS EN PAPIER

    Quelle est l'origine de Boko Haram?

    Il faut remonter à l’année 2000 pour trouver l’origine de ce mouvement, dont le nom officiel est "Jama’atu Ahlul Sunna Lidda’awati Wal Jihad" (communauté des disciples pour la propagation de la guerre sainte et de l’islam). Cette secte est mieux connue sous le surnom de "Boko Haram" : "boko" est la traduction en pidgin english de "livre" ("book") et "haram" signifie "interdit" (l’opposé à "halal", ce qui est "permis" par la religion). L’appellation "Boko Haram" marque donc le rejet des livres, et donc de l’enseignement à l’occidentale.

     

    Site de la RTBF, texte intégral ici.

     

    Hampate Ba disait que, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.

    Ajoutons qu'à l'inverse, quand un livre brûle, c'est un homme qui meurt.

    farenheit 451,ray bradbury,

    ▶︎ Vent du jour : Dans la rue, Langue française, Littérature ▶︎ 1 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • PREDICTIONS: TRAHISON!

     

     

     

    Jean-Aimé de CHAVIGNY était le secrétaire dévoué que se choisit l'ombrageux NOSTRADAMUS. Il mit grand soin à révéler tout ce qui pouvait rester de mystère dans les propos de son maître.

    Le disciple, en le transcrivant en latin, posait alors les limites de sa fidélité.

     

    C'est ce que raconte l'historien Bernard CHEVIGNARD:

     

    « Chaque mot ne pouvait que recéler des ressources insoupçonnées, et le passage d'une langue à l'autre prenait vite des allures de tour de passe-passe... Chez Chavigny, la traduction se faisait volontiers trahison de la lettre par fidélité à l'esprit d'une vérité censément proférée par Nostradamus: cela fonctionnait comme une sorte de pressoir dans la cuverie du verbe - et l'interprète, aux prises avec des grappes de mots, s'efforçait d'en exprimer un sens nouveau en foulant allègrement l'ancien aux pieds. »

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Les PIEDS dans les FAQ



    La francisation systématique des mots d'origine anglo-saxonne est parfois malheureuse, surtout quand elle est imposée par un organisme constitué ad hoc.
    En revanche, quand elle est opérée spontanément par la francophonie... "d'en bas", elle peut témoigner d'une saine vivacité.

    Ainsi les FAQ de nos sites internet, qui signifiaient à l'origine "frequenly asked questions" ont été rebaptisés avec bonheur "foire aux questions", sans aucun souci de la littéralité.
    Plutôt avec celui de la jovialité.

    ▶︎ Vent du jour : Langue française ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • C'EST de l'HEBREU

    Poète, Henri MESCHONNIC apporte un éclairage original sur la lecture de la Bible.
    Les traductions les plus usuelles commettent toutes à ses yeux le même péché: passer la pensée hébraïque au laminoir de la philosophie grecque, et à la moulinette chrétienne.

    Egalement philosophe, il recourt au concept d'essentialisme, écrasant selon lui les particularités du nominalisme hébraïque.
    Un exemple: le grec "physis" (la vie) s'est substitué à l'hébreu "haïm" (les vivants).

    Là où les Hébreux voient des manifestations, les Grecs et leurs héritiers pointent un principe.

    ▶︎ Vent du jour : Langue française ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent