Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

histoire

  • JARDIN

    arbres,jardin,

     

    Ge 2

     

    L'histoire est familière

    du septième jour

    insatisfait

    et du souffle nécessaire

    au sec de la terre pour l'animer enfin

     

    comme du jardin arpenté

    mais de si lointaine mémoire :

    combien d'arbres

    et quels fruits donnaient-ils ?

     

    Et par quel côté entra la femme ?

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Tirés des sables, Travaux domestiques ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • GOMME

    rotin,

     

    gomme arabique

     

    patine de miel

     

    science et Histoire

    édulcorés

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Régis DEBRAY et l'HISTOIRE

    statue,buste,

     

    L'Histoire - je dis l'Histoire avec un grand H - c'est quand le politique est chevauché par le poétique. Quand elle est transfigurée en dactyles et spondées par un certain Homère, une rixe inter-cités dans un coin perdu, ça donne la Guerre de Troie. Un chef d'Etat chevauché par les lettres, ça donne Charles De Gaulle. Un chef d'Etat chevauché par les chiffres, ça donne François Hollande. Quand le poète s'éclipse, remplacé par l'INSEE et l'IFOP, le contrôleur de gestion pique la casquette du capitaine, et les chiffres ne s'en portent pas mieux.

     

    Régis DEBRAY, Allons aux faits, Croyances historiques (1/5) : L’histoire des héros et son efficace, 2016.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Octavio PAZ : la QUIÉTUDE dans le MOUVEMENT

    ...

    Entre le faire et le voir,

        action ou contemplation,

    j'ai choisi l'acte des paroles :

        les faire, les habiter,

    donner des yeux au langage.

        La poésie n'est pas la vérité :

    elle est résurrection des présences,

        histoire

    transfigurée en vérité du temps sans date.

    La poésie,

        comme l'histoire, se fait ;

            la poésie

    comme la vérité, se voit.

        La poésie :

            incarnation

    du soleil-sur-les-pierres en un seul nom,

        dissolution

    du nom dans l'au-delà des pierres.

    La poésie,

        pont suspendu entre histoire et vérité,

    n'est pas un chemin vers ceci ou cela :

        c'est voir

    la quiétude dans le mouvement,

        le passage

    dans la quiétude.

        L'histoire est le chemin :

    en marche vers nulle part,

        notre chemin à tous,

    le parcourir est notre vérité.

        Nous n'allons ni ne venons :

    nous sommes dans les mains du temps.

        La vérité :

    nous savoir,

        dès l'origine,

            en suspens.

    Fraternité sur le vide.


    Octavio PAZ
    , Le feu de chaque jour, Trad. Cl. Esteban, Gallimard 1979.
     

    octavio paz,vérité,histoire



    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Les POUBELLES de l'HISTOIRE

     

     

    A propos des sources écrites, censées délivrer les secrets du passé, ALAIN note:

    "Quand on cherche quels sont ces faits, on trouve quelques papiers dont les rats n'ont point voulu. L'incendie, la moisissure, le balai et la chaise percée ont fait la critique des documents; ceux qui subsistent, par hasard, représentent la vérité historique".

     

    S'il ne l'avait médité en 1970, il aurait pu mentionner aussi les formatages de disques durs.

    Vu sous cet angle, ce que nous laisserons à la postérité prend un goût bien rance.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent