Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

oiseau

  • LECTURE

    feuille,nervures,

     

    Appétit de lecture

    mais d'oiseau

     

    Un livre ouvert

    mais sans assez d'air

    m'étoufferait

    me précipiterait

     

    Dans le souffle des voyelles

    plus ferme est l'appui

    et dans le blanc de la page

    la matière du grain

     

    Grand faim de mots

    mais parés du mystère d'un pépiement

    nourri de la seule cage des branches

    et des nervures

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • ציפורן : L'ONGLE-OISEAU

    oiseau,

     

    Bec et ongle, mieux que carpe et lapin, paradent et s'épousent dans l'effroi frémissant d'un combat
    dans l'alliance d'une nature crochue, prodigue en outils qui déchirent, arrachent et transpercent
    Avec agilité l'oiseau trace dans les airs le mensonge d'une vie éthérée, déliée de toute chair

     

     

    ▶︎ Vent du jour : C'est de l'Hébreu, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • ENTRAILLES

    chat,roux,

     

    poète chat

     

    poème oiseau

    couleurs

    à écorcher

     

    chant caché

    dans les entrailles

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • L'OISEAU (4/4)

    framboises,framboisiers,

     

    4, appétit

     

    Accroupi, immergé dans les framboisiers comme orpailleur en eaux confuses, et pris de semblables fièvres, d'une canne l'autre mon œil sautille de pépite en pépite sous le compas du soleil, puis index et pouce me font le meilleur bec pour piquer la couleur de chacun de ces instants renouvelés à l'infini de mon appétit.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • L'OISEAU (3/4)

    chat,gris,peur,

     

    3, peurs

     

    La balade sera éternelle, dans le vert irlandais, d'un prince déchu gouverné par des peurs en forme d'oiseau, toutes à la fois, gelées, orages, chiens et chats, en travers de sa quête de flaques où téter le cresson de sa survie. Roitelet, étourneau, quel plumage à ce Sweeney, qu'on traite en mauvais augure pour prix d'une mémoire trouble ?

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • L'OISEAU (2/4)

    jardin,potager,porte,

     

    2, voyelles

     

    Même sans un plumage arc-en-ciel, il étire son chant sur tout le spectre des voyelles, et d'une seule sifflante, susurre sur nos têtes les trajectoires courbes de l'aube, du soleil et aussi de la nuit qui se plient à ces inflexions hors les murs. Même la fenêtre ouverte se défait de ses angles pour laisser passer un mai de vocalises, un juin de diphtongues.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • L'OISEAU (1/4)

    crâne,oiseau,

     

    1, crâne

     

    Dans un crâne de sansonnet, des nuées d'obsessions se heurtent, de l'insecte et de la miette, de la brindille et de la feuille, de l'orage et du chat, une vie passée en réflexes et qui passe dans les haies de charmes pour liberté et fantaisie quand chants et chatoiement sont le signe de l'étroit d'une cage, l'invisible d'une volière.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Ordre des choses, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Jacques IZOARD : OISEAU POSSIBLE

    oiseau,

     

    Il y a en tout objet

    le grain serré de l'heure

    attente ou espoir de grâce

    En chaque objet vit l'âme

    d'un oiseau possible

     

    Jacques IZOARD, Œuvres complètes, I Poésies 1951-78, Éditions de la Différence, 2006.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent