Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

noir

  • ENFANTS

    enfants,déguisements,

     

    le coin des enfants

    préservé des bémols

     

    sans aucune touche de noir

    le jardin rit

    dans les aigus

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Léopold SEDAR SENGHOR à NEW-YORK


    léopold sedar senghor,new-york,sang,noir

     

    À New York

     

    New York ! je dis New York, laisse affluer le sang noir dans ton sang

    Qu'il dérouille tes articulations d'acier, comme une huile de vie

    Qu'il donne à tes ponts la courbe des croupes et la souplesse des lianes.

    Voici revenir les temps très anciens, l'unité retrouvée la réconciliation du Lion, du Taureau et de l'Arbre

    L'idée liée à l'acte l'oreille au cœur le signe au sens.

    Voilà tes fleuves bruissants de caïmans musqués et de

    lamantins aux yeux de mirages. Et nul besoin d'inventer les Sirènes.

    Mais il suffit d'ouvrir les yeux à l'arc-en-ciel d'Avril

    Et les oreilles, surtout les oreilles à Dieu qui d'un rire de saxophone créa le ciel et la terre en six jours.

    Et le septième jour, il dormit du grand sommeil nègre.

     

    Léopold SEDAR SENGHOR, Ethiopiques, Seuil, 1956

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • NUIT NOIRE


    La nuit prochaine sera sans lune.

    Un poème de circonstance, donc :


    Noir


    Parfois des choses

    À l'étale de la nuit

    Sont reprises par l'avide attraction


    La chute est limitée

    Le plancher résiste


    Mais du puits de l'enfance

    Tu remontes un seau de peur


    Alain LANCE, Obsidiane & Le temps qu'il fait, 2000


     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent