Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sexe

  • 1960 : COMPRIMEES

    60bis.fw.png

    ▶︎ Vent du jour : Le tour du siècle en 100 poèmes ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Bernard PIVOT : CÉDILLE sans COMPLEXE

     

     

    La cédille est la reine du transformisme. Non seulement elle change une lettre en une autre lettre, mais sa morphologie se prête aux interprétaions que suggère le mot auquelle elle est liée. Ainsi la supériorité de notre garçon sur ses camarades étrangers : le boy, le ragazzo, le muchacho, le Junge, etc., tient à ce qu'il a un sexe et qu'il le montre. Met-il un caleçon ? Il continue d'afficher sa virilité.

     

    Bernard PIVOT, Les mots de ma vie, Albin Michel, 2011.

     

    Concernant le caleçon, que chaque chose reste à sa place, et surtout la cédille !

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent