Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pied

  • רגל : L’HABITUDE-PIED

    semelle,alain pauzié,pied,
    Alain Pauzié, Musée d'art naïf et d'arts singuliers, Laval, 2019

     

    Sur quoi danser, on ne sait, et sur quel temps lorsque les temps changent, les habitudes valsent

    la terre ferme se dérobe, le plancher affole les vaches, et les astronautes flottent comme au parc d'attractions

    Le pied s'assure et se rassure, fait le compte de ses appuis et, d'aventure, foule les foules et se chausse de vent

     

     

    ▶︎ Vent du jour : C'est de l'Hébreu, Travaux domestiques ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • LOUP

    noir,blanc,angle,

     

    quel pied

    le plus invisible

    pour aller danser

    un loup

    pour le bal

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • POUR SE DÉGOURDIR LES JAMBES : LA TORAH

    tav,torah,pied,jambe,habitude,

     

    Pourquoi le pied avant de la lettre Tav [ת] est-il brisé ? Pour t'enseigner que celui qui demande à étudier la Torah doit se briser les jambes* pour mieux s'y consacrer et se tenir plus bas que toutes les autres créatures.

     

    * Jeu de mots entre jambe et habitude qui se disent de la même façon en hébreu (réguel).

     

    Rabbi AKKIVA, Le livre des lettres, Trad. et note de Yeshaya DALSACE.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 4 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • LUPANAR (définition)


    lupanar, n.m. : maison, généralement close, où par tolérance on peut avec les louves prendre son pied.

     

    ▶︎ Vent du jour : Le Glossaire-livres ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • OEIL pour OEIL, PIED pour PIED

     

     

    Le Dr Bruno HALIOUA publie "La Médecine au Temps des Hébreux" (Ed. Liana Lévi).

     

    Il y signale une définition inattendue, tirée du talmud, et donc deux fois millénaire, c'est dire si elle est empreinte de sagesse.

    Selon cette tradition, le vieillard serait celui qui ne saurait plus, en équilibre sur un pied, se chausser l'autre.

     

    Et puisqu'il fait beau, on invitera chacun à en faire le test dans le jardin, par précaution derrière un noisetier encore feuillu.

    Bonne chance à tous! 

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent