Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

esprit

  • FORCENÉ

    échiquier,diagonales,noir,blanc,

     

    France Info 8/5/19 09:30

     

    Une partie de l'esprit fendue

    sur le biais d'un monde trop carré

    il ne voyait plus que des diagonales noires

    ou blanches

     

    le forcené qui s'était retranché

    de son profil

    un simple copeau de bois

    à ses pieds voit la pièce maîtresse

    de sa raison

    sens dessus dessous

    désarchitecturée

     

    Au sol

    quelques douilles

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Breaking words, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • La LETTRE selon José BERGAMÍN

    pied,lettre,

     

    Au pied de la lettre meurt toujours l'esprit crucifié.

     

    José BERGAMÍN, cité par Jean-Baptiste PARA, préface à Odes dérisoires, Poésie-Gallimard, 2015

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • LOIS

    poignée,porte,

     

    sans foi

     

    nouvelles lois

    de l'esprit

     

    dans la toile

    les frontières dernières

    intérieures

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Lois de la matière, Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • CHAPELLE en FILIGRANE

     

     

    Sainte portative

    Esprit de romane privée

    ardente

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Filigranes ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • LEVINAS MOUCHE St PAUL



    Dans une épître aux Corinthiens, St Paul allume la première mèche d'un des fondements de ce qui allait devenir l'anti-sémitisme: "la lettre tue, l'Esprit vivifie".

    Le Juif devenait tatillon, obsédé de la forme du texte, et myope quant à sa signification. Tandis que le Nouveau Testament libérait l'Esprit.

    Mais les deux conceptions retrouvaient sous la plume d'E.LEVINAS le chemin de l'alliance: "la lettre est l'aile repliée de l'Esprit".

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent