Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saisons

  • Le MARCHÉ

    ombre,

     

    Convergent couleurs et senteurs tirées de terre, mer et arbres pour nourrir piétinements, circonvolutions et palabres, les satisfaire comme des ventres pour une semaine quand reviendra s'installer le marché dans la tranche d'une ombre modifiée plus ou moins, jusqu'à complet renouveau passées quatre saisons sous l'exacte conjonction elle aussi revenue du soleil et du clocher.

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Travaux domestiques ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • CLIMAT : le SHAKESPEARE EST à VENIR

    L'Union européenne vient de trouver un accord à Bruxelles sur son plan climat. Titania y a notamment déclaré à Obéron :

     

    Le printemps, l'été, l'automne fécond, l'hiver chagrin échangent leur livrée habituelle : et le monde effaré ne sait plus les reconnaître à leurs produits. Ce qui engendre ces maux, ce sont nos débats et nos dissensions : nous en sommes les auteurs et l'origine.

     

    William SHAKESPEARE, Le songe d'une nuit d'été, Acte II, scène 1.

    fleur,plastic,

    Exposition "Plantastiques" au manoir de Couesme à Ancinnes.

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • MICROPOEME

     

    Les éditions Vent d'Ouest portent bien leur nom, puisque leurs publications nous parviennent du Québec.

    Un de leur dernier volume est un recueil de haïkus, sur le thème de la technologie, intitulé "Pixels". Les deux anthologistes, Hélène LECLERC et André DUHAIME, s'en expliquent dans la préface:

     

    "Si les poètes écrivent au fil des quatre saisons de l'année, ils le font également non pas tant dans une cinquième saison que dans une "non-saison", dans un monde réel et dans un univers virtuel. Le pixel se définit comme étant le plus petit point d'une image numérique. Le haïku est un micropoème qui évoque d'une façon imagée un détail du grand tableau de la vie quotidienne. On peut donc dire que le haïku est le pixel de la poésie".

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • QUATRE SAISONS



    A la Sainte Catherine ceci
    après les saints de glace cela
    Pendant l'hiver guère
    ni en été: ça grillerait

    Le latin "sationem" désigne le temps propice pour semer.
    Nous en avons récolté nos "saisons".


    ▶︎ Vent du jour : Langue française ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • IL N'Y A PLUS DE SAISONS

    ...c'est bien connu, et ce fut (le passé simple montre que le fait est achevé) le refrain de l'été.
    Le tout serait de savoir la portée de ce "plus": "plus de saisons" depuis quand?
    La littérature nous met sur la voie, nous rappelant qu'il y a trois siècles, Mme de SEVIGNE s'en émouvait déjà.

    Alors pour s'abstraire de ces lieux communs, avec APOLLINAIRE, voyons plutôt notre saison comme celle où des mains coupées jonchent le sol.
    "Ce sont les mains de ceux qui sortent."

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent