Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

prisonnier

  • Soldat Armand ROBIN

     

     

    Soldat

    O mon étrange, dure armée !
    Levé très tôt, très tard couché,
    J'y suis vainqueur et prisonnier !

    Mon capitaine, c'est le poème,
    Bon capitaine, si désarmé,
    Mon beau vainqueur, mon prisonnier.

    Armand ROBIN, le monde d'une voix, Poésie-Gallimard, 1970.

     

    Les Poilus de 14 devront désormais partager le 11 novembre avec d'autres Morts pour la France (de tout poil, en quelque sorte).
    Le Président n'a en revanche pas envisagé de réserver une date au poème.
    Même partagée.

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent