Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sous le SABOT de Jean FOLLAIN

cheval,sang,sabot,

 

Les siècles

 

Regardant la marque du sabot

de son cheval de sang

le cavalier dans cette empreinte contournée

où déjà des insectes préparaient leur ouvroir

devina la future imprimerie

puis pour lui demander sa route

il s'approcha du charpentier

qui près d'une rose

en repos contemplait la vallée

et ne lirait jamais de livres.

 

Jean FOLLAIN, Territoires, Gallimard,1953

 

 

▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 1 vent(s) de la plaine Lien permanent

Commentaires

  • - Jean Follain n'était pas manchot...
    - Si !

Écrire un commentaire

Optionnel