Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

poumons

  • Nicolas BOUVIER : l'AUTRE FAÇON de MARQUER un BUT

    En fin d'après-midi, les radios prises dans la journée sont passées dans un vétuste épidiascope et projetées sur un drap pour notre édification. Poumons mités, bronches d'étoupe, échines mangées d'ostéoporose. Nous étions tous là à jouir du spectacle, à voir défiler fressures et anatomie ravagées avec des "oh !" et des "ahh !" des "chut !", excités et rigolards comme au cinéma. Nous sommes loin du centre et les distractions ne sont pas si nombreuses. Quand sont apparues mes vraies pompes à air de riche, à peine ombrées et entamées, ça a presque été l'ovation. Comme si j'avais marqué un but en solitaire. Tous ces souffreteux se réjouissaient en somme de me voir si bien équipé pour leur survivre.

     

    Nicolas BOUVIER, Le poisson-scorpion, 1982, Gallimard.

    nicolas bouvier,but,poumons,

    Nicolas BOUVIER, un attaquant Suisse que les Bleus devront surveiller...

    ▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent