Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

calendrier

  • CONGÉS d'ÉTÉ

    Été

     

    Saison brûlée

    saison du participe passé

    qui nourrit sa mélancolie de son nom

    Temps du sable en repos

    du calendrier retourné

    au mur jauni de la cuisine

    avec déjà Noël pour horizon

    ▶︎ Vent du jour : Travaux domestiques ▶︎ 3 vent(s) de la plaine Lien permanent
  • Daniel BOULANGER est dans l'ESCALIER


    retouche à l'éden


    la loge a l'odeur de lapin

    et le très vieux calendrier des Postes

    veille encore sur les saints d'aujourd'hui


    son paysage pend au mur près d'une montre

    dans l'herbe au long de l'eau se courbent les iris

    en hommage à la barque où rêve un adonis


    le temps semble être ailleurs et le concierge aussi


    Daniel BOULANGER, Fenêtre mon navire, Grasset, 2008.


    D'ailleurs, pensons à préparer notre monnaie, le facteur ne saurait tarder...

     

     

    ▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent