Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les DÉESSES selon Lorand GASPAR

courbes,rondeurs,,

 

Déesses adipeuses que n'a pas encore touchées la proportion, ni les grâces compliquées, ni l'ascèse,

tout à leur réserve de lait, de lipides, de semences -

règne de plis qui exhale l'aloès amer et les sept parfums propitiatoires, mêlés aux relents des bêtes grasses sur le feu.

...

 

Lorand GASPAR, Egée Judée, Poésie-Gallimard, 1980

 

 

▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent

Commentaires

  • Arrête, Rubens, on t'a reconnu !...

  • Ou Nikki...

Écrire un commentaire

Optionnel