Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Esther TELERMANN et la TERRE

vert,terre,

 

Terre un jour

cédera sous

  le poids

des urnes

océans ne seront pas

assez.

Nous ne saurons

plus

      qui habita

la parole

pour qui

refaire une enfance

     et le feu

et fin à nouveau

dans la déchirure

  de l'astre.

 

Esther TELERMANN, Un versant l'autre, Fammarion, 2019

 

 

▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel