Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Andrée CHEDID TELLE QU'ELLE EST

soleil,oreilles,visage,

 

Tels que nous sommes

 

Avant que l'univers ne nous habite,

Nous habitions l'univers.

 

La parole trouve en nous son unique paysage

Le silence déborde de songes à venir.

 

Entre l'instant vécu et l'instant à vivre,

S'inscrit notre visage éternel.

 

Andrée CHEDID, Textes pour un poème, Flammarion, 1983

 

 

▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel