Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gérard CHALIAND au MATIN

matin,seringa,fleurs,

 

Le miroir du matin s'ouvre pour mon coeur neuf

le corps saisi de charmes oublie ses meurtrissures

je me suis découvert toutes les folies

je me suis rêvé roi.

J'ai déchiré mes lèvres à des sources amères

je jaillis des faubourgs

forgé de barricades

ma voix est sans écho je retombe

souverain sans royaume gisant aux carrefours.

...

 

Gérard CHALIAND, La marche têtue, Gallimard, 1959

 

 

▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel