Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gisèle PRASSINOS dans le SOIR

soir,ombre,juge de touche,drapeau,
Guy LIMONE, Jeux de balles, jeux de ballons, Musée de Tessé, 2020.

 

Ne va pas si droit si vite si sûr

la terre t'oubliera.

Il n'y a rien dans le soir

où tu cours déposer ta fatigue

montrer la civière de tes bras.

...

 

Gisèle PRASSINOS, L'instant qui va, Folle Avoine, 1985

 

 

▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel