Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sony LABOU TANSI dans la NUIT

marbre,noir,blanc,

 

C'était l'heure où les senteurs de la nuit commencent à dire aux humains que la vie est mince comme un cheveu.

 

Sony LABOU TANSI, Le commencement des douleurs, Seuil, 1995

 

 

▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel