Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le CORPS selon André SCHMITZ

corps,

 

Le corps

 

Elle allait

à sa droite un ange gardien

à sa gauche un garde du corps

Prenez l'âme

dit l'ange à l'homme

moi cette nuit

je garde le corps

 

André SCHMITZ, in Ici on parle flamand et français, Le castor astral, 2005.

 

 

▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel