Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

REVERDY : QUELLE NATURE !


La nuit est tombée. Pierre REVERDY se remet au travail :


Mais la table et la lampe sont là qui m'attendent et tout le reste est mort de rage sous la porte.


Poèmes en prose, 1915, Flammarion 2010.


On pourra aussi entendre une évocation de REVERDY par son éditeur et préfacier dans l'émission Ça rime à quoi...

... ou pas, car France Culture a récemment pris le parti d'égarer les visiteurs de son site.


▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent

Commentaires

  • Le titre de ton billet serait-il une subtile allusion à la chanson de Frédéric Bérat "Ma Normandie" ?...

    Quand tout renaît à l'espérance,
    Et que l'hiver fuit loin de nous,
    Sous le beau ciel de notre France,
    Quand le soleil revient plus doux,
    Quand la nature est reverdie,
    Quand l'hirondelle est de retour,
    J'aime à revoir ma Normandie !
    C'est le pays qui m'a donné le jour.

  • Plus simplement, Reverdy et printemps me semblaient aller bien ensemble...

    J'acquiesce toutefois à "subtile".

Écrire un commentaire

Optionnel