Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jacques JOUET à la CINQUANTAINE

mosaïque,arbre,feuilles,automne,

 

Une petite cinquantaine d'automnes

de pénétrations plutôt douces dans l'antichambre

avec chauffage central et nuit de plus en plus couvrante

ne conduit pas à se lasser

des prémices de la saison dormante.

 

La répétition t'engage

en confiance sur le trottoir

prêt à shooter dans les marrons luisants

ceux qui deviendront ternes

et finalement glacés.

 

Une petite cinquantaine de beaucoup de choses.

 

Jacques JOUET, De jour, POL, 2013

 

 

▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent

Commentaires

  • Cinquantaine évoquée, voire équivoquée...

  • Toujours mieux que convoqué pour quarantaine.

Écrire un commentaire

Optionnel