Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La RENCONTRE selon Gérard CHALIAND

fleuve,eaux,sombres,

 

...

Non loin de Manaus,

le Rio Negro se jette dans l'Amazone,

masse noire submergeant les eaux du grand fleuve.

Un choc, plus qu'un partage,

une ruée passionnelle lancée comme une charge

sans passé, sans projet, sinon l'étreinte.

 

Mes eaux sombres dans ton corps lisse,

coulée violente qui s'incruste, marque la chair.

L'emporter ou disparaître.

Noces sauvages où se mêlent le tien et le mien

dans l'ardeur de ce qui ne peut durer.

Élan fait pour se dissoudre, mais dont l'écho perdure.

Longtemps après, le souffle reprend son cours,

fleuve solitaire à nouveau.

 

Ainsi de certaines rencontres rares.

 

Gérard CHALIAND, Cavalier seul, Éditions de l'aube, 2014

 

 

▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel