Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gérard MACÉ MET le MASQUE

masque,

 

Pour m'endormir, je mets

 

le masque du sommeil : un léger voile

que je tisse avec les événements du jour

et les mots dont je perds le fil en m'endormant.

Une toile aussi fine que celle de l'araignée

où restent au matin des lambeaux de rêves :

des images prises au piège, les discours décousus

d'un somnambule qui se réveille.

...

 

Gérard MACÉ, Homère au royaume des morts a les yeux ouverts, Le bruit du temps, 2015.

 

 

▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel