Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les POÈTES selon Paol KEINEG

caché,rideau,

 

Je me souviens que dans les années 60 et 70, des poètes qui tenaient le haut du pavé parisien, aimaient se recommander de l’Underground, un mot magique. Cela faisait sourire, car je les aurais plutôt placés dans l’Overground.

Aujourd’hui, bon an mal an, la presque totalité des poètes en France, hommes ou femmes, vivent dans l’Underground, le vrai, celui où il n’y a même pas besoin de se cacher pour être invisible.

 

Paol KEINEG, revue Secousse n° 23.

 

 

▶︎ Vent du jour : Littérature ▶︎ 0 vent(s) de la plaine Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel