Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Paul ÉLUARD PARLE

clavier,interrogation,touches,

 

...

Entendez-moi

Je parle pour les quelques hommes qui se taisent

Les meilleurs.

 

Paul ÉLUARD, L'amour la poésie, Gallimard, 1929

 

 

▶︎ Vent du jour : Poésie ▶︎ 2 vent(s) de la plaine Lien permanent

Commentaires

  • - Voilà un paradoxe bien senti...
    - Tais-toi !...

  • Et rame... de papier.

Écrire un commentaire

Optionnel